Conférences

6 conférences annuelles animent l’association le 1er mercredi du mois (février, mars, avril, octobre, novembre, décembre). Les réunions portant sur l’histoire passée ou présente de Vevey ont lieu à 18 h à l’adresse suivante:

Eglise Sainte-Claire
Rue Sainte-Claire 1
1800 Vevey

Programme en cours

Mercredi 6 février 2019, à 18h

Eglise Sainte-Claire

Transmission des savoir-faire traditionnels: revêtements en bois fendu, maçonneries de moellons et en pierre sèche

Grâce à un projet Interreg, dévolu à trois métiers menacés de disparition (tavillonneurs, professionnels des maçonneries à la chaux et maçons de pierre sèche), des cours ont pu être mis en place entre 2013 et 2015. Ces activités ne concernent pas uniquement le patrimoine bâti, mais s’adaptent également aux constructions modernes, présentant un potentiel de travail important.

Par Daniel Glauser, spécialiste des maisons rurales avec la publication d’ouvrages dans le cadre de la collection Les maisons rurales de Suisse (cantons de Vaud et de Neuchâtel). Formation de géographe, d’archéologue et d’ethnologue avec une thèse de doctorat en sciences humaines (géographie) présentée à l’Université de Neuchâtel et intitulée: Typologie et évolution de l’habitat rural dans le Jura et sur le plateau de Suisse occidentale. Secrétaire de l’Association romande des métiers du patrimoine bâti qui a piloté le volet suisse du projet Interreg mentionné ci-dessus.


ººº
Mercredi 6 mars 2019, à 18h

Eglise Sainte-Claire

Le néo-classicisme à Vevey: Michel-Vincent Brandoin au service des artisans

Grâce aux dessins de l’artiste Michel-Vincent Brandoin, les artisans veveysans réalisent fontaines et monuments funéraires d’un néo-classicisme précoce pour le Pays de Vaud à la fin du XVIIIe siècle.

En dépit d’un début de carrière prometteuse à Londres, l’artiste Michel-Vincent Brandoin rentre à Vevey en 1772. Dès lors, la Ville et ses artisans profitent des compétences et des relations de ce dessinateur, permettant ainsi l’éclosion d’un style néo-classique alors encore absent dans le Pays de Vaud. »

Par Tiziana Andreani,
historienne de l’art spécialisée en Architecture et Patrimoine. A l’Université de Lausanne, elle a obtenu une Maîtrise universitaire ès Lettres en histoire de l’art et histoire, avec spécialisation en histoire de l’art régional.
- Mémoire : « Autour des carnets de Michel-Vincent Brandoin: le néo-classicisme dans le Pays de Vaud à la fin du XVIIIe siècle », sous la direction du professeur Dave Lüthi. Elle a aussi été conservatrice au Château de la Sarraz, chargée d’étude pour la valorisation du patrimoine mobilier et immobilier du district de Nyon, du siècle des Lumières à leur tournant (1700 – 1815), ainsi que collaboratrice scientifique au Château de Prangins, Musée national suisse.


ººº
Mercredi 3 avril 2019, à 18h

Eglise Sainte-Claire

Maçons en Italie, vignerons à Lavaux : des gens d’Ossola devenus Vaudois vers 1500

Originaire de Lutry, Jean-Pierre Bastian est professeur émérite de sociologie des religions à l’Université de Strasbourg. Parmi ses nombreuses publications: Une immigration alpine à Lavaux aux XVe et XVIe siècles, Lausanne, BHV, 2012 et La fracture religieuse vaudoise,
1847-1966, Genève, Labor et Fides, 2016.


ººº