Conférences

Il n'y a pas de conférences pour le moment

Actualité

Excursion du 26 mai 2018

Comme toujours, notre chauffeur Monsieur Angeloz nous a conduit avec amabilité et professionnalisme.
Cette année, nous sommes allés tout d’abord dans le canton de Fribourg, visiter le Petit Château de Givisiez, ancienne résidence de Louis Auguste Philippe d’Affry (1743-1810), 1er Landammann de la Suisse et d’Adèle d’Affry (1836-1879), «Marcello», sculpteur et peintre. Nous avons été aimablement reçus par Madame Monique von Wistighausen, descendante des d’Affry, propriétaire du Petit Château et par Monsieur Alain-Jacques Tornare, historien, doctorat de l’Ecole pratique des hautes études à la Sorbonne.
Notre car a poursuivi sa route vers le château de Jegenstorf, jadis un château de plaine du Moyen Âge, transformé en 1720 par Albrecht Friedrich von Erlach en un élégant domaine baroque. Notre goût de l’ancien et du beau a été comblé par la visite du château de Jegenstorf et par la découverte dans la maison historique du préfet Monsieur Helmut Wehren de la collection renommée de ses poêles.
Et n’oublions pas le repas gastronomique pris au restaurant Zum Löwen.

Crédits photographiques: Jean-François Loude


ººº

Visite du SIGE le 18 mai 2018

Le 4 avril, Monsieur Jan Chiarelli a donné une conférence sur la mise en place, le développement et la municipalisation du réseau d’adduction d’eau à Vevey (1865 – 1900). Suite à cette conférence, le 18 mai une visite a été organisée pour visiter la station de pompage des Gonelles, sur Corseaux. Nos membres ont été très agréablement reçus par Messieurs Eric Giroud et Olivier Paschoud.

Photos prises par le Vice-président Pierre Yves Tribolet


ººº
25 avril 2018 

Inauguration de 2 plaques Vibiscum à l’église orthodoxe russe de la Sainte Mégalomartyre Barbara

Ce mercredi 25 avril 2018 devient une date importante pour l’histoire de Vevey….et de Vibiscum.

En effet, par un temps printanier presque estival, nous avons inauguré deux plaques au portail de l’église orthodoxe russe, sise rue des Communaux 12 à Vevey. L’église fête cette année son 140e anniversaire et Vibiscum sa 50e plaque, plutôt 50e et 51e plaques, l’une en français et l’autre en cyrillique. Les autorités veveysannes étaient représentées par Madame la Syndique Elina Leimgruber et nous avons pu saluer aussi la présence des chefs de services Messieurs Garanis et Daellenbach.

Nous avons été accueillis très chaleureusement par les représentants de la paroisse orthodoxe russe :

  • l’archimandrite Martin (de Caflisch), supérieur du monastère de la Très Sainte Trinité à Dompierre Vaud
    et membre de la bourgeoisie de Vevey,
  • le révérend père Adrien Echevarria, prêtre de la cathédrale de l’Exaltation de la Très Sainte Croix
    de Genève, desservant la paroisse de Lausanne-Vevey,
  • le protodiacre Michel Vernaz responsable de la paroisse de Lausanne-Vevey et sa femme Martine,
  • le lecteur Ivan Grézine, ainsi que les paroissiens qui se sont joints à nous pour cette manifestation.

Le repas qui a suivi l’inauguration, préparée par Madame Sladjana Monney et servie dans le jardin de l’église, fut un régal et nous a donné l’occasion de passer un moment magique, hors du temps. Monsieur Murman Khubaev, responsable de la préparation et de la logistique  nous a permis d’être accueillis les bras ouverts et Madame Olga Kirikova, architecte EPFL a lu et dévoilé la plaque en russe ainsi qu’assuré les visites commentées de l’église.

Les représentants de la Société de l’église orthodoxe russe de Vevey responsables de notre bien-être sont à remercier aussi chaleureusement: Olga Englert, Présidente, Sophie Scalici, Secrétaire, Dominique Lopezay Monier, Nathalie Perlotto, Julia MacCabe, Marie Sadkowski et Michel Vernaz Protodiacre.

N’oublions pas dans nos remerciements les photographes Karina Queijo, historienne de l’art et Michel Vernaz, protodiacre.

 

Eglise orthodoxe russe sainte mégalomartyre Barbara.

«Ma maison sera appelée maison de prière pour toutes les nations dit le Seigneur.» (Isaïe 56:7)

L’église témoigne de la présence orthodoxe russe sur les bords du Léman.
Don du comte Pierre Chouvalov en mémoire de sa fille Barbara et de sa petite-fille Maria Orlov, enterrées au chevet de l’église, l’édifice a été réalisé en 1878 par l’architecte veveysan Jean-Samuel Késer-Doret sur la base d’un projet établi en Russie par l’architecte Hyppolite Monighetti.

La riche décoration intérieure allie fresques et toiles envoyées de Saint-Pétersbourg.
L’iconostase, conçue à Saint-Pétersbourg vers 1845, provient de la chapelle de la villa des comtes Chouvalov à Palerme.

La croix dans le jardin est celle de la tombe du prince Serge Golitsyne, enterré au cimetière Saint-Martin, mécène du monument sculpté en 1899 à Andermatt en hommage à la traversée victorieuse des Alpes par l’armée russe du généralissime Alexandre Souvorov en 1799.

Monseigneur Ambroise, né prince Pierre Cantacuzène, premier évêque de Vevey, vécut et officia ici jusqu’à sa mort en 2009.

La paroisse est multiculturelle. Les offices sont célébrés en slavon et en français.

 

Русская православная церковь святой великомученицы Варвары

«Дом Мой дом молитвы наречется, всем языкам глаголет Господь.» (Исаия 56:7)

Построена в 1878 г. архитектором Ж.-С. Кезер-Доре по проекту И.А. Монигетти на средства графа П.П. Шувалова в память о его дочери Варваре Орловой и внучке Марии, похороненных у стен храма.

В богатом внутреннем убранстве фрески сочетаются с живописными полотнами, выполненными в Санкт-Петербурге. Иконостас, созданный в России в 1840-х , привезëн из домашней церкви Шуваловых в Палермо.

Установленный в саду крест перенесён с кладбища Сен-Мартен, с могилы князя С.М. Голицына, инициатора создания в Андерматте памятника, посвящëнного знаменитому переходу русской армии под командованием генералиссимуса А.В. Суворова через Альпы в 1799 г.

Первый епископ Вевейский, владыка Амвросий, в миру князь Пётр Кантакузен, жил и служил здесь до своей смерти в 2009 г.

Храм объединяет православных прихожан разных национальностей. Службы проходят на церковнославянском и французском языках.


ººº
NOUVEAUTÉ: Parution en juin

Le Château d’Hauteville déroule sa longue histoire!

Commandez dès le 14 mai 2017 via notre formulaire de commande.

 

Histoire du domaine d’Hauteville, de son château
et de la baronnie de Saint-Légier et La Chiésaz (nouvelle édition)

Malgré la douce somnolence qui avait succédé ces dernières années à la distinction et aux fastes, Hauteville et son château, présents dans l’inconscient collectif, appartiennent bien à l’identité des habitants de la région au même titre que Chillon, Lavaux et les Préalpes vaudoises.

Quand en 2014 on apprit que la famille entreprenait de se séparer de son patrimoine, ce fut l’émoi et chacun s’est senti touché personnellement. Cet évènement a imposé l’idée d’offrir un soutien durable à la nouvelle curiosité de la population de ce lieu, son histoire, ses acteurs.

La recherche historique publiée par Michelette Rossier-Menthonnex dans les Annales veveysannes il y a dix-sept ans a donné naissance au nouvel ouvrage qui paraît en juin ! Cette mise à jour enrichie a l’ambition de rendre attrayante et accessible à un public élargi l’histoire de ce domaine saint-légerin et de ceux qui y ont vécu.

Petit livre de cent pages au format Vibiscum avec couleurs, d’un style graphique élégant et aéré, il comprend cinquante-cinq illustrations, des tableaux, des plans de situation pour s’y retrouver complètement et de nombreuses annotations.


ººº